Je déteste ça mais en ce moment, je délaisse un peu (c'est un euphémisme) le blog. Depuis que je me suis lancée en tant que créatrice, j'ai beaucoup de choses à faire. Entre les ateliers créatifs, la boutique en ligne et la production de stock pour alimenter le Pop-Up Store de May & June à Vannes, je suis très occupée. Pourtant ce ne sont pas les idées qui manquent.


Aujourd'hui, je vous parle de marbre ! J'adore ça. Je m'étais d'ailleurs essayée à la pâte fimo marbrée, sans grande conviction. C'est dur à malaxer et le rendu n'était pas à la hauteur de mes attentes. Mais ça ! C'était avant ! Depuis, j'ai pu tester la pâte Das et Das IdeaMix de Giotto pour un effet marbre plutôt bluffant et assez facile.
Pour mon premier test, j'ai voulu "copier" les planches à découper qu'on voit un peu partout. Par contre, je ne vais pas y découper de la nourriture mais les accrocher au mur comme des cadres photos façon clip-board. Allez, je vous montre.



 Il faut :
De la pâte DAS blanche, de la pâte DAS IdeaMix noire, des spatules DAS, un rouleau DAS, des pinces en métal, du fil de chanvre, un pistolet à colle, du papier de verre.

1. Étaler un morceau de pâte DAS blanche avec le rouleau.
 2. Utiliser la pâte IdeaMix noir et disposer des morceaux de tailles variées sur la pâte blanche. Étaler légèrement avec le rouleau.
 3. Avec une spatule, découper des bandes aléatoires.
4. Les disposer sur le reste de pâte. Étaler et recommencer autant de fois que nécessaire pour avoir l'effet voulu. On peut même replier la "feuille" de pâte en deux ou quatre et ré-étaler.
 5. Voici le rendu final, enfin comme moi j'aime ! En utilisant le rouleau avec les gros anneaux, on peut avoir une épaisseur bien régulière.
 6. Dessiner une forme de grosse étiquette (ici j'avais fait un patron en papier). Ça ressemble a une maison aussi.
 7. Laisser sécher quelques heures. Si la pâte gondole un peu, il suffit de poser quelques choses de plat et lourd dessus.
 8. Pour finir, poncer les bords pour les arrondir et passer une ficelle. Coller avec le pistolet à colle, la pince en métal.




Vous vous êtes tous demandé, en achetant de la peinture, si le rendu serait de la même couleur que le pot. Même avec un nuancier de marque, le rendu n’est pas forcément le même sur le papier et votre support. C’est en partant de ce constat (fâcheux, vous l’accorderez) que j’ai réalisé un nuancier pour mes créations et DIY, avec les vraies couleurs. J’ai des dizaines de pots de peintures chez moi et à chaque fois je dois tout sortir pour comparer, assortir et choisir les teintes les plus adaptées. Quand y’en a marre, y’a … des idées. Ne dit-on pas que c’est un fainéant qui a inventé la roue ?

Et depuis quelques semaines, j’organise des ateliers (voilà pourquoi je suis moins présente sur le blog) pour réaliser des lampes baladeuses avec des perles en bois et j’avais remarqué que le choix des couleurs était compliqué avec les pots. On y passait vraiment trop de temps ! Je me suis dit qu’un nuancier « réel » serait très pratique.


J’ai donc réalisé des petites languettes en bois que j’ai peintes sur les ¾. Un trou et hop une étiquette avec la référence de la couleur. En en faisant plusieurs de chaque couleur, chacun peut choisir facilement des nuances assorties avec en plus l’aspect réel de la peinture. Et même pour mes prochaines créations de la boutique ce sera très pratique.

Je trouve ça tellement mignon que j’ai presque envie de les accrocher au mur ou de les mettre en décoration…

C’est simple, il suffit de :
  • Découper des « languettes » de  6 x 2 cm dans du balsa
  • Percer délicatement avec une perceuse (le plus petit foret) un trou dans la partie supérieure des languettes

  • Entourer de masking tape au niveau des ¾ supérieur (en masquant le trou)
  • Peindre les languettes (j’en ai fait 3-4 de chaque pour mes ateliers mais si c’est juste pour vous, une suffit)
  • Laisser sécher, décoller le masking tape.
  • Passer un fil dans le trou et y accrocher une étiquette avec le nom de la peinture.


Et voilà !
Voilà c'est officiel ! Le 23 avril prochain, j'organise un atelier créatif pour réaliser une lampe baladeuse comme sur la photo. Ça se passe à côté de Vannes, à Séné, dans la boutique Edith Édite ! Depuis que j'ai crée la boutique en ligne du blog, me trotte dans la tête, l'idée de faire des ateliers créatifs déco. J'avais envie de partager ma créativité et de donner des astuces et des conseils, en réel, et pas derrière un ordinateur. Beaucoup d'ateliers sympa existent pour faire des bijoux mais moi j'avais envie d'apprendre à faire des objets design, comme les DIY que je propose sur le blog. 


Du coup c'est une lampe que je propose de réaliser pendant 3h d'atelier. Si vous êtes intéressez, c'est 45€ tout compris par personne et les douceurs sont prévus ! Pas besoin d'outils, ni de matériel particulier, je fournie tout ! Plus de renseignements sur le blog dans l'onglet "ateliers creatifs". L'inscription est obligatoire.
Je vous montre quelques photos de l'atelier que j'ai fait chez moi il y a quelques jours, vous pourrez voir les différentes version de lampe que nous avons réalisez !


 Au programme : de la peinture, de l'enfilage de perles géantes et de l’électricité !
  Quand on place l'ampoule, c'est que c'est presque fini ...
Avec un bon gâteau chocolat/noix : miam !

Et si vous ne connaissez pas la boutique Edith Édite, voici quelques photos :



Il arrive toujours un moment pour les différentes fêtes de l'année, qu'on se dise : si j'avais anticipé un peu plus, j'aurais pu faire des déco sympa ou mettre des petits cadeaux dans les assiettes des invités. Il est en général toujours trop tard, je ne compte d'ailleurs plus le nombre de fois ou ça m'est arrivé. 
Mais, il y a un truc génial qu'on trouve à foison sur la toile : les papercrafts. Autrement dit, les bricolages en papier. On trouve de tout : des guirlandes à découper, des jouets, des animaux, des cartes de voeux, etc. Cette année par exemple, pour Pâques, j'ai fait des jolis petits lapins pour décorer. On pouvait en voire un dans le dernier article DIY. Très facile à faire, vous pouvez les télécharger par ici
Et, je vous ai fait une petite sélection d'autres papercrafts gratuits trouvés sur le net. De quoi vous occuper pour le weekend à venir.


 (création d'un compte nécessaire)










Je ne m'étais pas rendu compte que Pâques arrivait si vite. C'est en voyant les chocolats dans les magasins que je me suis exclamée (intérieurement) : quoi ! Déjà ?! Pas de craquage sur le chocolat pour cette fois. On va éviter le sucre et le gras, les apéros avec les copains ont eu ma peau... Mais les œufs, c'est bon pour la santé, non ?! Alors plutôt que des cocos au chocolat, je vais me faire des œufs à la coque ! (au petit déj' j'adore !!)


Pour les rendre plus fun, je les ai décorés avec des petites couronnes en fil de métal. Ils sont tout mimi et prêt à déguster. Il suffit de les décoiffer pour les manger. Avec des œufs durs, on peut même en faire une jolie décoration de table. Avec les petits lapin en papier de chez Canon ( à imprimer gratuitement par ici ), c'est encore mieux !
Ah, au fait ! J'allais oublier ! Petite astuce : pour remplacer un coquetier, il suffit de faire un petit tas de gros sel et d'y poser votre œuf.


Il vous faut juste : du fils de métal fin et une pince coupante.
1. Former la base des couronne en triplant un cercle de fil. Maintenir en enroulant l'extrémité du fil autour.
 2. Pour la couronne, former des triangle avec un grand fil de métal. Enrouler deux fois à la base à chaque triangle.
3. Pour les oreilles de lapin, découper 2 fils de 5-6cm et 2 fils de 7-8cm. Les plier en deux et les accrocher à la base, en formant les oreilles.



Pas de réelles résolutions pour la nouvelle année, pourtant je me suis remise au dessin. Suite à une période de repos forcé, pour occuper mes mains et reposer mon esprit, j'ai ressorti les crayons. Je crois que je n'avais pas fait ça depuis la fin de mes études. Et puis à Noël, Chéri m'a offert une boite d'aquarelle. Je pense que ça a été le déclic.


 J'utilise des crayons à encre micro-pigmentée très résistante. Comme ça je peux aussi aquareller mes croquis. Pour le papier, du très épais pour aquarelle.


Côté inspiration, c'est comme une évidence de dessiner ce que je connais : la mer et la Bretagne.
Je m'inspire de la côte sauvage de Quiberon, des villages de pêcheurs et des fonds marins mystérieux et magique à la fois. On retrouve une petite touche de poésie, aussi. Un petit marin apparaît souvent. Avec son bonnet rouge, on m'a dit qu'il ressemblait à Cousteau, héhé. Un peu comme David contre Goliath, il tente d'attraper d'énormes poissons.


Dessiner ça détend, du coup je ne vois pas le temps passer. Une grande illustration, à titre de comparaison, c'est presque 4 heures de travail. Une première esquisse rapide au crayon gris pour situer l'action, les grandes masses et les principales vagues ou les rochers. Puis, ensuite, je dessine les formes principales en commençant par les traits les plus épais. Je varie les épaisseurs pour donner plus de texture et de relief. Les vagues, c'est un peu long mais le rendu est tellement mignon. Je n'ose même pas imaginer les kilomètres de traits... Hé hé hé !


Bref, j'aime tellement ça que je commence à accumuler les illustrations, du coup vous pouvez les retrouver en vente dans ma boutique en ligne Lily DemiSel. Un joli dessin "Made in Breizh" pour chez vous.
Non, non ! Je n'ai pas abandonné le blog ! Besoin de repos après les fêtes et la boutique éphémère, et une nouvelle collection à préparer pour la boutique en ligne qui arrivera très bientôt. Du coup je suis présente surtout sur Instagram et un peu sur facebook (même si je le délaisse un peu, oh c'est pas bien !). Me voici donc de retour avec un DIY très facile et original pour les fans de plantes vertes et de succulentes (ou de boites d'allumettes...)
Figurez vous que tout à commencé avec une boite d'allumettes. Ma copine Jenny aime me lancer des challenges. Pour elle tout est faisable en mode DIY, je vous raconte pas quand on fait les boutiques, elle n'arrête pas de me lancer "tu pourrais le faire, ça !". Oui, je pourrais... mais j'arrête de dormir, de manger et travailler ! Bref ! Je m'égare. L'autre jour, elle me dit :"j'ai une boite d'allumettes qui a mon âge ! Je sais pas quoi en faire..." Du coup, défi lancé : en faire un élément déco.


Allez, je vous montre comment j'ai fait :
Il faut un boite d'allumettes, du plastique transparent adhésif (comme pour couvrir les livres), une petite succulente, des ciseaux, une cuillère. 

1. Reporter les mesures de la boite d'allumette sur le papier transparent adhésif, afin de recouvrir l'intérieur.
2. Découper en laissant des languettes sur les côtés pour éviter les fuites d'eau. En effet, même si la succulente n'a pas besoin de beaucoup d'eau, c'est plus sur !
3. Recouvrir l’intérieur de la boite avec l'adhésif. Il faut aussi découper et coller un morceau pour la face interne du couvercle car la terre sera en contact.
4. Retirer la plante de son pot et dégager la terre des racines. Remplir la boite à moitié avec la terre. Positionner la plante sur le côté. Compléter avec de la terre si besoin. Arroser légèrement et fermer la boite !