Produit en Bretagne / #1 Les conserves La Belle-Iloise

En Bretagne, on a de vrais bons produits : les légumes locaux (choux, artichauts, oignons, haricots coco, etc.), les fruits (pommes, fraises de Plougastel, rhubarbe), de la charcuterie (pâté … Hénaff ?, andouille), le beurre salé !! Mais ce que j’adore aussi, ce sont les conserves de poissons (soupes, sardines, rillettes, etc).

J'ai donc décidé de réaliser une série d'articles sur les produits bretons que j'aime et la façon de les utiliser, ou de les détourner de leur utilisation première.Je suis une grande fan de la conserverie de la Belle-iloise. Il en existe pleins d’autres mais étant morbihannaise, c’est la plus local pour moi (avec la Quiberonnaise ... soit !). Ce qui fait la différence, en plus de la qualité, c’est le design inimitable des boites… Avec leur aspect un peu rétro qui justifie à lui seul l’achat d’une conserve… D’ailleurs j’ai commencé une collection (de boite vide).On en trouve à tous les « modes » : sardines, maquereaux, thons, émiettés, entiers, épicés, à l'huile, à la tomate, à la tapenade, en soupe, etc...

Si maintenant on peut en trouver un peu partout en France (pendant mes vacances à Nîmes j’en ai trouvé dans une épicerie fine…) grâce notamment au différentes boutiques, les sardines sont bien bretonnes (ou vendéenne au pire...) pêchées au large de la baie de Quiberon. La conserverie se trouve d'ailleurs toujours à Quiberon et peut se visiter.Les sardines sont pêchées l'été (mai à septembre), c'est facile à retenir c'est l'inverse de la saison des huîtres qui sont bonnes à manger les mois en "R". Elles descendent en hiver dans les eaux plus chaudes de l'Afrique du Sud, en grands bancs serrés...

Ce qui est drôle c’est que la Bretagne, seule région française qui ne produit pas de vin, a aussi trouver son produit de luxe millésimé… A l’image des bouteilles de vin qui se conservent des années, les boites de sardines se bonifient avec le temps et il existe même des « grands crus »…Et puis, il faut croire qu'on était frustré de ne pouvoir faire pousser des vignes, on a trouvé autre chose comme alcool : cidre breton, chouchen, et bien sur… la bière bretonne ! Mais ça c’est une autre histoire…

Photos de la Boutique de Vannes :


<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->Voici deux idées de recettes simples réalisées avec du "thon à la Marie-Galante" de la Belle-Iloise, ma conserve préférée...! Mais sachez qu'avec du pain frais, c'est aussi très bon. Les conserves se suffisent à elle même...



SALADE DE THON A LA MARIE-GALANTE

Ingrédients:
Pour une personne : une petite boite d'émietté de thon à la Marie-Galante, une grosse tomate, 100g de pâtes, quelques cubes d'emmental, quelques brins de persil.

1. Cuire les pâtes. Les laisser refroidir.
2. Ciselé le persil. Couper la tomate en petits morceaux. Mélanger tous les ingrédients.
3. Assaisonner à votre goût. Il n'est pas nécessaire de mettre de sauce, le thon est déjà préparer avec de l'huile.







NEMS DE THON A LA MARIE-GALANTE

Ingrédients :
Pour 5 nems environ : une petite boite d'émietté de thon à la Marie-Galante, une tomate, quelques brins de persil, 5 feuilles de riz (on peut aussi utiliser des feuilles de brick)

1. Ouvrir la boite de thon et presser avec le couvercle pour récupérer l'huile, la mettre de côté.
2. Mélanger la tomate coupée en petit morceaux avec le thon et le persil ciselé.
3. Ramollir les feuilles de riz en les mettant dans un torchon humide. Y mettre un peu de préparation et former les nems.
4. Les disposer dans un plat et badigeonner avec l'huile aromatisée. Mettre au four jusqu'à ce que les nems soient dorés.





FRIKO LAOUEN !! ("Joyeux repas" e Brezhoneg evel just)




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire