#2 Marseille-Provence 2013 / Le MaMo chez Corbu

Aujourd'hui, un petit article pour vous parler d'un nouveau musée de Marseille. Ouvert depuis cette année, ce petit musée n'hésite pas à ce comparer au grand, jusque dans le choix de son nom : MaMo ou Marseille Modulor (rappel évident au MoMA de New-York). Et il de quoi se "la péter". Situé sur le toit de la cité radieuse de Le Corbusier (d'où le nom du musée, en référence au célèbre Modulor, unité de mesure créée par l'architecte), il accueille des œuvres d'art à ciel ouvert. Chacune d'entre elles est créée pour le bâtiment et fait référence au célèbre architecte.
Ainsi, Xavier Veihlan expose à Marseille pour le quatrième volet du projet « Architectones » qui rend hommage aux grands noms de l’architecture moderne. Les trois précédentes rendaient hommage à Neutra, Koenig et Lautner à Los Angeles. Il s'inspire du lieux, de son histoire, des ambiances, pour proposer des oeuvres qui permettent de comprendre l'architecture ou d'appréhender différemment l'espace. Elles sont donc directement connectées au contexte et ne peuvent être exposées ailleurs sans perdre toute leur force.
L'instigateur de cette exposition est le designer marseillais Ora-Ito. Passionné par les réalisations de Le Corbusier, il rachète il y a trois an le dernier étage de la "maison du Fada", comme l'on appelée les riverains, et après de nombreux travaux redonne son aspect originel à la terrasse. 

On découvre donc au MaMo, 10 oeuvres dont un mobile spectaculaire composé de grosses boules grises et bleues, soutenues par une statue de Le Corbusier. Par l'harmonie de sa composition, tout en équilibre, le choix des couleurs et la façon d'occuper l'espace, il vient mettre en valeur la sobriété des lignes de l'ancien gymnase et s'impose comme une évidence, occupant tout l'espace dans le volume.
 A l'extérieur, un buste bleu clair à facettes, représente l'architecte au travail et vient bouleverser le rapport d'échelle. Il invite au calme et à l'apaisement, comme une présence rassurante : il ne faudrait pas le déranger, mais que fait-il ? Il dessine sans doute...

D'autres interventions, toutes aussi intéressantes sont à découvrir. Ce musée est une vraie réussite, permettant à la fois une mise en valeur du lieu et des œuvres dans un juste équilibre. Mais attention Le Corbusier veille, il est avec nous...

Profitez de votre visite pour découvrir la Maison Radieuse. Symbole de l'architecture moderne, cette Unité d'habitation de Marseille est une sorte de prototype pour des réalisations futures (Rezé, Firminy,etc.), une construction autonome qui répond à tous les besoins des habitants présents dans les 337 logements. La "rue intérieure" accueille des commerces, un restaurant, la terrasse est réservée aux activités physiques (gymnase, piscine, piste d'entrainement) et à la crèche. Précurseur dans la conception des logements (duplex traversants, séjour double hauteur, loggia,etc.) et dans les techniques de constructions, ce bâtiment servira de modèle aux nombreuses constructions d'habitat collectif dense (sans pour autant y inclure tous les services et la qualité des logements, malheureusement).

1 commentaire:

  1. onlaissepasbébédans uncoinvendredi, 19 juillet, 2013

    bravo pour ce bel article, le poids des mots, le choc des photos!
    J'y étais, j'atteste de l'émotion ressentie dans ce lieu et de la pertinence des installations artistiques!

    RépondreSupprimer