Une Entrée Bleu Canard ou Mes 5 Conseils Pour Mettre De La Couleur Sur Vos Murs

Bleu canard, mais pas que ! La couleur est pour moi un élément primordial d'une déco intérieure réussie. Comme je vous le disais dans cet article, j'ai "baigné" dedans depuis toute petite, donc ça ne me fait pas peur d'oser la couleur. Oui ! Il faut oser ! C'est vrai que la peinture, c'est cher, mais c'est un des éléments qui permet de modifier complètement l'ambiance d'une pièce. Souvent les gens n'ose pas se lancer et hésitent entre des nuances de blanc ou de gris clair voir de craie... Mais franchement ce qui donnera de l'identité et du caractère à votre intérieur : c'est la couleur ! La vrai, celle qui claque et fait dire waouh ! Enfin, c'est mon avis, hein ! J'aime énormément le blanc : les 2/3 de mon appartement sont en blanc mais un mur en couleur (bien choisi car ça ne s'improvise pas !)  fait tout de suite la différence. Voici donc mes 5 conseils.

1. Oser et tester

Arrêter de se dire qu'on aimerait bien et passer à l'acte : c'est un acte fort que d’appliquer de la couleur, c'est un peu se dévoiler. Pour moi, l'utilisation du blanc uniquement peut parfois s'apparenter à un non choix. La couleur traduit la confiance en soi et exprime qui on est. Bon, ok c'était la minute psycho ... ;-) Et, oui on peut se tromper, ça arrive. C'est le premier pas à faire. on peut tester en prenant d'abord un petit pot et en peigant 1m² ou un panneau bois et le placer devant le mur, ou bien faire un croquis ou une simulation sur ordi (en prenant une photo).


2. Bien choisir le mur


Éviter de peindre ce qu'on veut cacher (ou alors l'assumer), accompagner le cheminement (vers le sejour par exemple) ou faire oublier un autre pan de mur (en peignant celui d'en face) peuvent être intéressant. Le plafond blanc agrandi la pièce, à l'inverse une couleur sombre va l'écrasé. En fonction de l'impression que vous voulez donner, il faut en tenir compte. Dans mon entrée, j'ai peint le faux-plafond en gris foncé pour contraster avec le séjour. Même si on a seulement 12 cm de moins dans l'entrée, en entrant dans le séjour c'est l'impression d'ouverture qui domine, avec une sensation de grande hauteur. Et tout ça juste avec de la couleur.
Pour estomper un éléments qui vous gêne mieux vaut le peindre de la même couleur que ce qui l'entoure : par exemple une poutre béton sera moins visible si elle est de la même couleur que le plafond. Par contre si vous voulez qu'elle se voit, la peindre peut être une solution. Enfin peut être pas en orange fluo non plus, c'est juste un élément structurant, mais une teinte légèrement plus foncée que le plafond peut marquer la "limite" entre deux espaces par exemple.


3. Bien choisir la pièce

On évite les couleur "agressives" dans une chambre par exemple. Idem pour les pièces déjà sombres, mieux vaut utiliser des couleurs lumineuses, des pastels (on évite le gris foncé par exemple). Inversement si la pièce est très lumineuse on peut se lâcher sur les couleurs foncées : vert émeraude, bleu canard, gris foncé, etc. Certaines couleurs peuvent donner une impression de cocon aussi.


4. Éviter le total look

La couleur change la perception d'un pièce par son reflet. Même une peinture mate va réfléchir la lumière. Donc si vous voulez utiliser une couleur vive, ne peindre plutôt qu'un mur. Privilégier les murs perpendiculaire à vos fenêtre, et du blanc face à la lumière. Toute une pièce plutôt pour des couleurs neutres : gris ou alors miser sur d'autres éléments qui cassent un peu la masse colorée : Les plinthes, les encadrements de porte, les menuiseries, etc. Et bien sûr, si vous voulez éviter l'effet boite : ne peigner pas le plafond de la même couleur que vos murs.



5. On assortie avec le sol !
Il ne faut pas oublier de prendre en compte votre sol ! la couleur de votre carrelage peut ne pas aller avec tout.Avec un parquet bois qui est chaleureux : à peu prêt toutes les couleurs s'accordent, mais appliquer des teintes plutôt froides permet un équilibre. A l'inverse, avec un carrelage gris foncé : utiliser une teinte qui ravive et donne de la chaleur.


L'exemple de mon entrée :

Voici la tranformation avant / après de mon entrée : j'ai tout refait ! Nouvelle porte, électricité refaite et pose d'un nouveau tableau électrique (il n'était même pas dans l'appart : trop dangereux), nouveau sol, nouveau plafond, nouvel encadrement de porte, nouvelles plinthes. En effet, j'ai profiter de refaire l’électricité pour intégrer l'éclairage dans un faut plafond qui cache les gaines électriques rejoignant les différentes pièces de l'appartement. Impossible pour moi d'envisager de poser des goulottes. Un vrai chalenge pour mon électricien : je vous dis pas les réunions de chantier prise de tête... j'assume à mort le tableau electrique comme élément tehnique qui me permet de vivre... Non mais sans rire ! Il est blanc au même titre que les plinthes, les menuiseries, les encadremements de porte. Le peindre serait moche et donnerait un aspect rafistollage. Le cacher avec un coffret l'alourdirait.
Alors, vous en pensez quoi ?

9 commentaires:

  1. C'est super chouette ! J'ai hâte d'avoir une maison à moi pour me lancer dans de la peinture murale et je dis un grand oui à la couleur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Caro, c'est vrai que c'est l'avantage d'avoir son chez soi ! Après il y a quelques inconvénients aussi ;-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Il est top ! C'est "bleu canard" de chez Eléonore Déco. Il est irrésistible...

      Supprimer
  3. J'adore la couleur.
    Il y a des archi qui ont fait leur marque de fabrique de mettre ces nuances de couleur et j'adore regarder leurs différents projets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca tombe bien je suis archi :-) ! Bon je construit pas mais je suis fan aussi de ce bleu !

      Supprimer
  4. C'est top et ça me donne des idées ! merci !

    RépondreSupprimer
  5. Superbe article et au passage super blog aussi! Merci pour tous tes partages.

    RépondreSupprimer